ACCUEIL DE LOISIRS - COMMUNIQUÉ DU 06 AVRIL 2021

La Communauté de Communes du Pays d’Héricourt en lien avec l’association Les Francas organise un accueil de loisirs sur le pôle de Cadet Rousselle à Héricourt pour moins de 10 enfants. S’il y a plus de 10 enfants le pôle de Coisevaux sera également ouvert (pour la période du 12 avril au 23 avril 2021). L’accueil s’adresse UNIQUEMENT pour les enfants du personnel, indispensable à la gestion de la crise - Toutes les informations dans le commniqué de presse ci-dessous :

INFORMATIONS - ACCUEIL DE LOISIRS - COMMUNIQUÉ DU 06 AVRIL 2021



VACCINATION COVID-19 DES PLUS DE 75 ANS

Toutes les informations dans le commniqué de presse ci-dessous :

VILLE D’HERICOURT - COMMUNIQUE DE PRESSE DE MONSIEUR FERNAND BURKHALTER MAIRE D'HERICOURT ET PRESIDENT DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS D'HERICOURT VACCINATION COVID 19 INFORMATION AUX HABITANTS D’HERICOURT ET DU PAYS D’HERICOURT



CORONAVIRUS - COVID-19 : MESURES EN VIGUEUR PRISES PAR LA COMMUNAUTÉ DE COMMUNES

Consultez les mesures CORONAVIRUS - COVID-19 des services concernés en cliquant les liens ci-dessous :

MASQUES POUR LA POPULATION OUVERTURE DES SERVICES AIDES AUX ENTREPRISES RAMASSAGE DES DÉCHETS et DÉCHETTERIES TRANSPORTS SERVICE HÉRIVA


Objectif zéro phytosanitaire

La loi Labbé n° 2014-110 du 6 février 2014 met en place l’objectif « zéro phyto » dans l’ensemble des espaces publics et à partir du 1er janvier 2017, les personnes publiques n’auront plus le droit d’utiliser de produits phytosanitaires.

Afin d’aider les collectivités à supprimer l’utilisation des pesticides, l’agence de l’eau Rhin Rhône a lancé un appel à projets « Zéro pesticides » en 2016.

Cet appel à projet était ouvert pour les communes de plus de 3500 habitants ou aux communautés de communes qui regroupent des communes volontaires réunissant 3500 habitants.

La ville d’Héricourt avait répondu au précédent appel à projet et avait été retenue pour ses propres besoins compte tenu de sa taille.

 

La CCPH a de son côté répondu à cet appel à projet par le biais d’un groupement de commandes pour les 6 communes qui ont souhaité s’engager dans cette démarche (Châlonvillars, Champey, Chenebier, Echenans, Trémoins et Saulnot).

L’étude a durée une année et s’est terminée en décembre 2017 avec un objectif zéro phyto atteint pour les 6 communes concernées.